Dadao

Dadao grandit à Paris. Sa passion pour le dessin est née très tôt, au moment où il découvre les bandes dessinées et notamment les Mangas. Après des études de Graphisme, puis de Lettres, Dadao obtient une licence d’Arts-Plastiques à La Sorbonne Paris I. Cette formation le met en contact avec différents mouvements comme l’Expressionnisme, le Pop Art, le Street Art qui vont directement influencer son univers artistique.

Sa peinture s’inspire des icônes cinématographiques, musicales, politiques ainsi que de la culture underground. Fasciné par les figures de Nelson Mandela, Aimé Césaire ou encore Mohamed Ali son travail se nourrit également de « Black culture », référence enrichie par ses origines réunionnaises et mauriciennes.

C’est le succès de sa première exposition (en 2013) qui va le conforter dans le style artistique qu’il a adopté : le portrait. Mais, sensible à la condition humaine, Dadao, personne de convictions, développe pas à pas, une réflexion plus élargie sur l’Homme, qu’il représente non plus uniquement par l’expression de son visage mais aussi par l’émotion que peut dégager son corps, son attitude, sa posture… Pour donner davantage de sens à sa peinture et exprimer une large palette d’émotions, il multiplie les médiums en utilisant l’aérosol et l’encre qui sont associés à l’acrylique (utilisée toujours pure afin d’obtenir davantage de force et d’éclat)… Sa technique se compose de peinture au doigt, au pinceau, au couteau. En touche finale, Dadao utilise une brosse pour effectuer des projections de peinture. Ainsi, sa peinture est chamarrée, expressive, vive…

Dadao ne fait pas de croquis préparatoire, il se laisse guider dans l’instant par les émotions qu’il vit et ressent en peignant.


L’Humanité est au cœur de ses préoccupations, ses œuvres nous en proposent une vision à son image : bienveillante, sensible, libre, forte et touchante.